Un capot improbable

Parfois à la belote, il faut aller très loin pour trouver ce que l’on recherche. C’est d’ailleurs pour cette raison que cette stratégie est classé en catégorie « Pro » car effectivement nous allons voir ici qu’il a fallut chercher très loin ce joli capot !

Sans plus attendre visualisons les jeux de cette donne :

La main du joueur Est est cachée car elle n’est pas pertinente ici (même si vous n’aurez aucun mal à la reconstituer).

D’après vous, dans cette situation, à Atout Pique, le camp Nord – Sud pourra-t-il réussir un capot ?

Non, dirons certains d’entre vous, puisque le camp détient potentiellement 7 plis : 5 plis à l’atout, l’As de Trèfle, et l’As de Cœur. Ni la Dame de Cœur, ni le 10 de Carreau, ne pourront prétendre à devenir le huitième pli.

Et pourtant, la Dame de Cœur, combinée au 10 de Carreau, peut très bien vous faire gagner un pli, étant donnée la présence de l’As de Carreau, du 10 et du Roi de Cœur dans la main d’Ouest.

Nous allons voir comment :

Après que le joueur Nord ait joué quatre tours de Pique, la situation est la suivante :

Sur les quatre tours d’atouts, Ouest a défaussé une carte à Pique, ses deux petites cartes à Carreau, et sa Dame de Trèfle. Sud a joué son 7 d’Atout et ses trois petites cartes à Carreau.

Nord joue ensuite l’As de Trèfle, la situation devient :

Rappelons que l’objectif est donc d’encaisser encore trois plis. Quand il nous reste qu’un atout et l’As de Cœur sûrs : quelle carte le joueur Nord doit-il jouer ?

Il va jouer son Roi de Pique et obliger le joueur en Ouest de choisir entre défausser le Roi de Cœur ou l’As de Carreau !!!

Cas n°1 : Ouest joue le Roi de Cœur (la carte la plus naturelle) :

Vous l’avez compris, une fois que le Roi de Cœur est joué par le joueur Ouest, la Dame de Cœur en Sud devient maître dans sa couleur. Nord n’a donc plus rien à faire que de jouer son 9 de Cœur pour son partenaire.

Cas n°2 : Mais Ouest ne pouvait pas faire grand-chose. En effet, il ne pouvait pas défausser un As de Carreau. Sinon…

… jouer l’As libèrerait le 10 de Carreau en Nord, qui deviendra du coup le huitième pli du camp.

Voilà une jolie façon de trouver un huitième pli, là où il n’y en avait pas. Nous voyons bien ici que quelque soit le choix fait par le joueur Ouest le capot était inévitable.

Si vous tombez sur des cas identiques n’hésitez pas à nous en faire part.

Tagged