L’importance des As

Dans une partie, quel que soit la force de votre camp à l’atout, vous ne pouvez gagner un contrat si vous n’avez pas d’As.

Quand on est fort à l’atout mais faible en As, on ne pourra pas gagner.

En effet, les points que vont apporter les As des autres couleurs compteront pour beaucoup, pour atteindre votre objectif de gagner au moins les 82 pts.

Pour mettre ce principe en évidence, nous allons vous montrer un exemple de diagramme très simple :

Dans cet exemple, le camp Nord – Sud a le contrôle parfait des atouts, avec six dans la ligne, et toutes les  grosses cartes. Mais est-ce un bon contrat pour autant ? Nord commence à jouer son Valet de Pique. Il n’a pas besoin de rejouer atout car ceux des adversaires sont déjà épuisés. Il joue alors Carreau pour chercher une coupe, et Est Ouest gagne déjà un pli à Carreau (27 pts). Quel que soit l’issue du jeu ensuite, les défenseurs gagneront toujours un autre pli à Cœur (25 pts), et deux plis à Trèfle (30 pts). La défense gagne ainsi 82 pts, et le dedans par la même occasion.

Changeons alors la situation. Supposons que le camp Est – Ouest décide de jouer Cœur, alors que le Valet et le 9 sont dans la main de Nord. Justement, ce dernier, sachant que la seule chance pour lui de réaliser le maximum de points, est de jouer atout, va entamer avec le Valet de Cœur, puis le 9 de Cœur. Il va gagner dès le début du jeu 52 pts, mais vous pouvez le voir sur notre diagramme, ce sont là les deux seuls plis de la défense.

Ainsi, sans les deux gros atouts à Cœur, sans le contrôle des atouts, le camp Est – Ouest peut gagner un contrat à Cœur, grâce à la possession de trois As et trois 10, qui ont vraiment leurs importances dans le jeu.

Tagged